Éternité Paranormal Projet enquête

Son chien grogne devant la porte!

Son chien grogne devant la porte! 

Lieu de l'enquête : Gatineau, Québec, Canada

 

Inquiète, pour sa grand-maman, Sylvia sa petite fille, pris contact avec notre équipe pour une enquête. La grand-maman, dis voir régulièrement son petit chien observer le mur et semble réagir comme si quelqu'un l'interpellait. Depuis le décès de son mari, elle entend des "sons" inhabituels et se demande si elle est réellement seule chez elle?


Michel et la grand-maman de Sylvia dans une séance de Pve. «Une voix s'est enregistrée»

Photo (1) ci-haut, on peut y apercevoir une forme d'énergie qui n'est plus visible dans la photo (2)

Photo (1) Un Orbe blanc dans la chambre de la grand-maman. Photo (2) Il n'y a plus d'orbe.


Conclusion de l'enquête

Une enquête qui semblait plutôt calme au début, c'est finalement déroulé avec des expériences personnelles pour deux enquêteuses. L'enquêteuse Geneviève, qui se trouvait à ce moment assis par terre devant la porte d'un garde-robe, resta surprise de voir de ses yeux la porte s'entrouvrir d'elle-même. Après vérification de la poignée de porte et de son loquet ainsi que des courants d'air qui auraient pu être la cause, l'ouverture de la porte ou aux piétinements devant celle-ci. Rien ne prétendait être la cause reliée à cet événement.

 

En ce qui concerne l'enquêteuse Mélanie, celle-ci vit une expérience plutôt troublante! Au courant de l'enquête, elle décida de s'asseoir sur un fauteuil ''une place'', sans savoir que c'était le fauteuil qu'utilisait le défunt à sa fin de vie. Elle ferma les yeux pour sentir l'environnement et ressentit à ce moment un étrange mal de tête, une pression aux épaules et avait de la misère à respirer. La grand-maman fut étonnée des allégations de Mélanie et confirma les faits que c'était la souffrance que vivait son mari avant son décès.

 

*Lorsque Mélanie rentraire à la maison après l'enquête, elle vomit avec épuisement.

Note : Nos expériences personnelles ne sont qu'une référence et ne sont en aucun cas prises en considération pour nos recherches.