ÉTERNITÉ PARANORMAL | PROJET ENQUÊTE

Enquête

 

Édifice des Années 40'

Lieu de l'enquête : Gatineau, Québec, Canada

 

Cette enquête c'est déroulé dans un immeuble des années 1940, rénové et transformé en plusieurs logements.

 

Nicole (nomfictif) est maintenant nouvellement résidente de l'un de ces logis qui auparavant étais habité par une amis qui malheureusement est décédé. Depuis qu'elle y habite, elle et quelques amis, ressentent d'étranges sensations dans la demeure, mais surtout dans la salle de bain. ''sensation de tristesse et de déprime.'' Un ami proche, connaissant le sérieux de nos enquêtes, nous demandas d'enquêté pour aider cette amie en question, ce que nous acceptions immédiatement.

QUE VOYEZ-VOUS ? Voir la description dans la Galerie de Photos


RÉSUMÉ DE L'ENQUÊTE

Après avoir  pris  connaissance  des événements  particuliers  du logis, l'équipe déballe  l'équipement; trois caméras  vidéo dont deux à infrarouge, trois appareils photos numériques,  deux enregistreurs numériques vocales et un détecteur de chaleur. Tout en déballent l'équipement, l'enquêteuse Mélanie  (sensitive)  vérifie la salle de bain et sort immédiatement nous mentionnant son ressenti face à cette salle de bain. À ce moment-là, Michel (sensitif également) entre à son tour dans  la salle de bain et juste  avant d'allumer la lumière, il entend une voix de femme, lui dire tout prêt de son oreille gauche: « Vas-temps » de façon-radicale!

CONCLUSION

Tout au long de l'enquête, nous ressentions une atmosphère pesante et inhabituelle, jusqu'au moment ou l'équipe demanda à l'entité de quitter ce logement tout en insistant de plus en plus radicalement, jusqu'à ce que nous constations durant l'heure suivante, une ambiance normal et sans lourdeur. Depuis notre enquête, la dame en question n'a jamais plus ressenti ces sentiments de tristesse où de déprime. Au contraire, elle se sent très bien maintenant dans son logis.


RIEN NE POURRAIT FAIRE PARTIR UN ESPRIT SI CELUI-CI NE VEUT PAS Y COLLABORER !

 

Nous pouvons toujours demander à un « esprit ou à l'invisible » qui hante une maison de bien vouloir quitter les lieux. Mais si celui-ci ne veut pas y collaborer, rien ne pourrait le faire partir. Même pas de la sauge! Ou quelconques cérémonies quel qu'il soit. Nos recherches tant à démontrer la thèse que voici : Ces voix (pve), qui ont déjà été enregistrées antérieurement dans nos enquêtes, peuvent être également captées ultérieurement, au même endroit ou en différents lieux peu importe le moment, l'heure et la journée. « Ces voix sont omniprésentes et près de nous »


GALERIE DE PHOTOS

Cliquez pour agrandir la photo

compteur pour site

        VISITEURS


Copyright © 2009 | Éternité Paranormal Outaouais | Tous droits réservés