Éternité Paranormal Projet enquête

Enquête au village Saint-André-Avellin (PQ)

Maison historique du début des années 30'


Éternité Paranormal *Centre de recherches et d'expérimentations Paranormales

Christian et l'histoire de sa maison

 

C'est l'histoire d'une maison, la sienne et de la disparition d'un être aimé dans le premier tiers du 20e siècle, qui a influencé la petite histoire du village de Saint-André-Avellin. La mort à 32 ans de la femme de Lionel, jadis riche propriétaire de l'endroit n'ayant aucun lien de parenté avec Christian, même s'il porte le même nom de famille!

 

Ce projet lui aura pris quatre ans à achever et ne devait être qu'un projet de recherche; Christian voulait connaître les origines de la grande maison "qu'il soupçonne, preuves à l'appui, d'être hantée" que lui et son ex-conjointe ont achetée à Saint-André-Avellin. « Elle a été construite en 1931-32 par Lionel. » Il était fou éperdu de sa femme avec laquelle il a eu quatre enfants. Un jour, le docteur lui dit qu'elle ne pourrait plus jamais tomber enceinte. Alors ils décidèrent tous les deux de construire leur maison de rêve.

 

Deux mois après, elle est morte, raconte Christian. Suite à ce tragique événement, Lionel s'est remarié, pour donner une mère à ses enfants et il est mort quatre ans après dans le même lit que sa première femme, à 42 ans, ajoute Christian.

Membre familiale et Lionel

Lionel et sa femme

Leurs quatre enfants


Plusieurs Orbes dans la "petite chambre aux émotions" « voir conclusion de l'enquête »

Un Orbe à côté d'un ancien landau au sous-sol

En gros plan

Trois générations de la même famille ont habité cette grandiose maison

Une petite lueur en déplacement !

L'enquêteur Ian avec le K2

L'ancienne chambre des maîtres transformée en salon

Ombre inconnue à droite de la photo! (Même pièce que Ian, sous un autre angle)


Autres photos

Cliquez pour agrandir la photo

Conclusion de l'enquête

 

Une histoire plutôt étrange racontée par Christian, mais seulement après l'enquête!

À la fin de l'enquête, pour ne pas influencer les enquêteurs durant l'investigation, Christian nous raconta l'étrange histoire entre sa petite fille de trois ans et la « visite » de l'esprit d'un des enfants de Lionel, Paul; elle l'a identifié sur une photo et un membre de la famille de Lionel a dit à Christian que la chambre de sa fille avait été celle de Paul il y a 80 ans… Bref, le passé aurait-il la possibilité de s'exprimer dans le présent?

 

La petite chambre

Au courant de cette enquête, toute l'équipe sans exception, sentie beaucoup d'émotion dans la petite chambre en question. Des émotions similaires à d'innombrables tristesses! Certains enquêteurs avaient les larmes aux yeux tellement c'était profond. Michel lui, vu par "image interne" une petite fille de trois-quatre ans aux cheveux châtains court, mourante sur son lit abrier d'une couverture. Deux autres enquêteurs sentirent une souffrance physique, l'un d'un mal de ventre et l'autre enquêteur un mal de tête. Toutes ces expériences ne sont que des expériences personnelles. Le "ressenti" n'est qu'un point de repère pour nos enquêtes, il n'influence aucunement nos recherches qui sont basées plutôt sur des supports tangibles tels que des instruments provenant de caméras vidéo, caméras infrarouges, d'enregistreurs vocaux, d'appareils photographiques, etc.

 

Les détecteurs et les enregistreurs

Le détecteur K2 et de champs électromagnétiques, c'est allumé à quelques reprises dans le sous-sol ainsi que dans l'ancienne chambre de Lionel, maintenant rénovée en un salon. En ce qui concerne les voix, "une grande surprise!" plusieurs voix à différents niveaux sonores ont été captées par plusieurs enregistreurs vocaux sous cette enquête.

 

Conclusion

Les résultats obtenus des enregistreurs vocaux, nous ont permis de résoudre quelques bouts manquant du casse-tête reliant ainsi les étranges manifestations vécues par Christian et sa famille. Bref, nous croyons fortement que cette maison est hantée par son passé.

 

L'équipe Éternité Paranormal